Top Menu

PRÉCISIONS IMPORTANTES

Bonjour à tous,

Le 27 mars 2020, dans une lettre adressée aux dirigeants et partenaires du réseau de l’éducation, le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES), Jean- François Roberge, apportait quelques précisions à la suite de l’annonce du prolongement de la fermeture des établissements scolaires du Québec jusqu’au 1er mai 2020.

Le Syndicat de l’enseignement de la région de Laval (SERL) est intervenu auprès de l’employeur, la Commission scolaire de Laval (CSDL) pour que les directives qui seront transmises au personnel enseignant par les directions d’école et de centres soient précises et uniformes. Cela dans le but d’éviter d’ajouter à la confusion bien présente. L’employeur doit veiller à ne pas développer un sentiment d’anxiété au sein du personnel.


De façon générale, voici les éléments importants à souligner :

1- De concert avec la santé publique, l’opération récupération des effets personnels et scolaires absolument nécessaires est annulée jusqu’à nouvel ordre. D’ici le premier mai, seules les directions pourront accéder à leur école ou centre. Les établissements sont fermés au personnel et au public. Vous ne devez donc pas vous présenter sur votre lieu de travail, et ce, même si la direction vous y invite.

2- Les examens ministériels pour l’année scolaire 2019-2020 sont annulés. Il en va de même pour les examens communs de la CSDL.

3- Les enseignantes et les enseignants, sur la base des évaluations déjà réalisées et de leur jugement professionnel, pourront préparer les bulletins finaux. Il reste cependant, sur ce sujet, plusieurs précisions à obtenir sur le processus.

4- À compter du 6 avril, le MÉES fera parvenir, de manière hebdomadaire aux directions d’établissement, une trousse d’activités pédagogiques, clé en main, à faire parvenir aux parents. Il est possible que vous soyez invité à enrichir cette trousse. Vous pouvez le faire, si vous le désirez; cela doit cependant se faire sur une base volontaire. La direction ne peut vous obliger à y participer.

5- Aussi, à compter du 6 avril, le personnel des équipes-écoles, soutenu par les directions d’établissement, est aussi invité, dans la mesure du possible, à réaliser un suivi hebdomadaire personnalisé auprès de ses élèves, et ce, en priorisant ceux qu’ils considèrent comme étant les plus vulnérables. Sur cette opération, il est important d’apporter les précisions suivantes :

  • Cela se fait sur une base volontaire. Aucune direction ne peut vous obliger à y participer ni vous sanctionner si vous ne le faites pas;
  • Utilisez le courriel de l’employeur pour entrer en contact avec les élèves;
  • Si vous utilisez votre ligne téléphonique personnelle, prenez soin de cacher votre numéro de téléphone;
  • Soyez prudents quant à l’utilisation des réseaux sociaux (Facebook ou
    autre);
  • Rappelez-vous que le contrat de travail s’applique, si vous tentez de
    contacter certains élèves, faites-le durant les heures régulières de travail. Ne vous laissez pas envahir par des demandes déraisonnables qui viendraient perturber votre équilibre familial;
  • Il est fortement suggéré, dans la mesure du possible, de noter les moments où vous entrez en contact avec vos élèves;
  • Si vous percevez, lors d’un suivi auprès d’un élève, que celui-ci devrait
    bénéficier d’un soutien psychologique, nous vous suggérons fortement de référer la situation à la direction (vous ne devez pas vous substituer au personnel professionnel ou de soutien scolaire);
  • Assurez-vous de garder une distance professionnelle avec les élèves que vous contacterez. Rappelez-vous votre rôle de pédagogue avant tout;
  • Pour ce qui est des secteurs de la formation professionnelle (FP) et de
    l’éducation des adultes (ÉDA), nous sommes toujours en attente des
    directives ministérielles. Tout reste à ficeler quant au suivi hebdomadaire personnalisé auprès des élèves, à l’organisation des cours et de la sanction des compétences;

    De façon générale, rappelez-vous le caractère volontaire de cette opération. Pour quelques raisons (familiales ou autres), des enseignantes et des enseignants ne pourront participer à celle-ci. Il faudra éviter de porter un jugement sur le travail effectué par vos collègues.

Aussi, les directions d’école vous ont contactés ou le feront prochainement pour vous inviter à participer à des rencontres via Zoom. Ces rencontres ne sont pas des convocations. Vous êtes libre d’y participer ou pas.

La situation particulière dans laquelle nous sommes plongés nous interpelle tous. Nous vivons des moments inédits qui transformeront probablement notre environnement social et professionnel profondément. Paradoxalement, dans ces temps où la distanciation sociale est nécessaire, le rapprochement solidaire s’impose comme étant un élément essentiel pour pouvoir passer à travers cette crise. En ces temps difficiles, plusieurs
familles démunies risquent d’être laissées à elles-mêmes. Je vous invite donc, si votre situation le permet, à faire un don à un organisme qui vient en aide aux personnes dans le besoin ou à vous impliquer bénévolement comme le demande le gouvernement (pour ce faire, vous pouvez consulter le site : jebenevole.ca). Ce sera ainsi, une autre façon de participer à l’effort collectif qui est demandé.

En terminant, je vous rappelle que le SERL est entièrement fonctionnel. Le télétravail, c’est particulier, mais ça fonctionne! Je vous invite à continuer de nous envoyer vos questions à l’adresse habituelle ([email protected]).

N’hésitez pas non plus à communiquer avec nous pour nous signaler toute situation qui vous parait problématique
(les directions d’école ont beaucoup d’imagination). De cette façon, nous pourrons intervenir efficacement auprès de l’employeur.

Faites attention à vous et à vos proches, appliquez à la lettre les recommandations de la santé publique et tout va bien aller.

Solidairement vôtre,

Guy Bellemare
Président

Voir la page 1 de 3 du communiqué officiel ICI!

Voir la page 2 de 3 du communiqué officiel ICI!

Voir la page 3 de 3 du communiqué officiel ICI!

Menu principal
Menu secondaire