Top Menu

AUX ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE

La mise en application de la nouvelle convention collective, au sujet de la diminution de la surveillance au primaire, se réalise difficilement dans plusieurs établissements.

Ce n’est pas la même réalité dans toutes les écoles.  En effet, le nombre de minutes libérées de la tâche éducative des enseignantes et des enseignants n’est pas le même partout.

Heureusement, il semble y avoir une diminution équitable dans la grande majorité des écoles.

Plusieurs situations particulières ont été rapportées au Syndicat de l’enseignement de la région de Laval (SERL).  Ainsi, nous désirons vous apporter les précisions suivantes.  Votre tâche a été confirmée le 15 octobre.  De ce fait, la direction ne peut changer ponctuellement cette dernière en ajoutant de la surveillance pour, entre autres, retrancher des minutes de récupération ou d’encadrement.  Toutefois la direction pourrait changer ponctuellement votre horaire.  Dans le respect des paramètres de la convention collective, celle-ci pourrait, par exemple, déplacer une surveillance du jour 3 au jour 8.  Lorsqu’une surveillance supplémentaire vous est assignée pour remplacer une personne qui s’est absentée, vous devez être compensé au millième, selon votre échelon.  Cette compensation doit se retrouver dans l’avis de dépôt suivant le remplacement.

Si la situation est problématique dans votre école ou si vous n’êtes pas rémunéré comme il se doit pour des dépassements de tâches, contactez le SERL.

Julie Bossé

Vice-Présidente

Menu principal
Menu secondaire