Top Menu

Modifications aux exigences des programmes: une décision lourde de conséquences

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) s’oppose aux modifications aux exigences des programmes en ce qui concerne les élèves en classe ordinaire. Cette pratique constitue un nivellement vers le bas et donne une illusion de réussite. À long terme, elle compromet aussi l’avenir des élèves envers qui cette mesure est appliquée.

La situation des élèves à risque ou handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) constitue un enjeu prioritaire pour la Fédération autonome de l’enseignement (FAE). Depuis 2011-2012, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a instauré la possibilité, dans le régime pédagogique, de modifier les exigences des programmes pour ces élèves. Ce changement inquiète profondément les enseignantes et enseignants, en raison des dérives et des conséquences importantes qu’il entraîne. La FAE dénonce cette manière de faire puisque modifier les exigences des programmes, c’est donner une illusion de réussite aux élèves visés et à leurs parents. Cette possibilité ne devrait être utilisée qu’en contexte de classes spécialisées.

FAE_Aide_memoire_modif_programmes_VFedit_Web

FAE_modif_programmes_VF_Web

Cliquez ici pour voir la vidéo.

Menu principal
Menu secondaire