Top Menu

Fer de lance vol. 18 no 3

Il y a déjà presqu’un an, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) déposait ses demandes syndicales au Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones (CPNCF). Depuis, à la table sectorielle, pas moins de 64 rencontres ont eu lieu et aucune avancée significative n’a été enregistrée. C’est donc dire que les négociations ne progressent pas. À la table intersectorielle commune FIQ-FAE, le constat est le même. Les rares rencontres n’ont pratiquement permis aucune avancée sur le plan de la rémunération, de la retraite et des droits parentaux. Le dogme de l’austérité dicte toujours les actions du gouvernement, et ce, malgré la mobilisation extraordinaire des membres des syndicats affiliés à la FAE et l’appui toujours présent de la population à la cause de la défense de l’école publique. Nous vous invitons à lire le dossier spécial sur l’austérité que vous retrouverez dans cette édition de votre Fer de lance.

 

Pour voir le Fer de lance, cliquez ici !

 

Dans ce numéro:

1. Mot du président, p. 2;

2. Opération « Le lundi des coupables », p. 3;

3. Manifestation au conseil des commissaires de la CSDL, p. 3;

4. Calendrier des activités, p.4;

5. Santé et sécurité au travail, p. 5;

6. Nouvelle entente locale expliquée: les contrats à temps partiel (clause 5-1.11 E.L.), p.5;

7. Mesures budgétaires touchant les EHDAA, p.6;

8. Dossier spécial sur l’austérité; p.7;

9. Le SERL devant la Cour suprême du Canada, p. 10;

10. Le SERL en action, p. 11.

 

Menu principal
Menu secondaire