Top Menu

État de la situation des négociations nationales

Après 64 rencontres à la table de négociation, la partie patronale reste campée sur ses positions. Pour le gouvernement, l’entente doit se faire à coût nul et il n’est pas question de réinvestir. Bien qu’ils souhaitent en arriver à une entente, nos représentants de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) ont réitéré qu’ils ne négocieront pas la détérioration des conditions de travail du personnel enseignant.

(…)

Pour voir l’article au complet, cliquez ici !

 

Menu principal
Menu secondaire